10 avril 2007

L'invitation à la musique

piano                                        Liszt



1811 - 1886


       Voici un autre fabuleux pianiste, dont la légende nous a donné une image aussi déformée que celle de son ami Chopin. Il faut dire qu'il a beaucoup contribué à se composer un personnage de légende et à faire de sa vie un roman d'aventures à la limite du vraisemblable ! En cela, il ressemble à son ami Berlioz.

        Franz Liszt est né près de la frontière austro-hongroise, d'un père hongrois, régisseur du prince Esterhazy et musicien amateur, et d'une jolie Viennoise. Il est beau, c'est un petit prodige (encore un !), il est de santé délicate. On s'attend à ce qu'il ne vive pas longtemps : il moura par hasard (d'une congestion pulmonaire mal soignée) à soixante-quinze ans !

        Sa fabuleuse carrière de virtuose commence à neuf ans. A Vienne, il joue devant Beethoven, qui lui dit des mots historiques et qui l'embrasse. Il parcourt l'Europe...au préjudice de ses études générales, qui sont bâclées au hasard des voyages. A quinze ans il compose des études, qui seront remaniées plus tard pour devenir les célèbres Etudes exécution transcendante.

         Il apprend très vite le français à Paris et finit par le parler parfaitement, mieux que le hongrois, sa langue maternelle, et mieux que l'allemand. En 1830, il a dix neuf ans lorsque éclate la révolution de juillet ; il s'enflamme pour les idées nouvelles et se lie d'amitié avec Berlioz, puis avec Chopin. Il fréquente tous les jeunes intellectuels progressistes d'alors, notamment Hugo, Lamartine, Lamennais. Il entend le célèbre Paganini, violoniste extraordinaire, qui lui fait une impression décisive.

        Sur ce modèle, il se compose peu à peu un personnage de virtuose phénoménal qui pulvérise les claviers et transforme en "Liszt" tout ce qu'il joue. Il fait du récital de piano ce que Paganini a fait du récital de violon : un grand spectacle. Le public apprécie surtout les transcriptions et arrangements d'oeuvres connues, éblouissantes démonstrations des possibilités du piano...et du pianiste. La manie des arrangements ne date pas d'aujourd'hui. Mais quel talent ! Quelle imagination ! Certains reprochent d'ailleurs à Lizt de montrer autant d'imagination dans l'éxécution d'oeuvres originales pour piano..

        L'oeuvre de Liszt a bousculé beaucoup de choses : l'harmonie, la mesure, la forme, la technique instrumentale. En bousculant les habitudes classiques, elle a préparé la voie à l'oeuvre de Wagner et à toute la musique du XXe siècle. Cette musique a choqué en son temps : par sa démesure, elle était plus inconvenante que celle de Chopin, pourtant moderne aussi.



Ne manquez pas d'écouter : Du berceau à la tombe pour orchestre
   
                                                   L'orotario Christus

                                                   Faust Symphonie

Posté par philipo à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'invitation à la musique

    aide

    Bonsoir! oui je sais vôtre queson et oui toujours là dans cette demeure qui ne doit plus éxister! de plus! un funérarium va s'ouvrir mur à mur sans cloison. Aidez-NouS Philipo urgence s'impose SVP

    Posté par pora, 10 novembre 2007 à 00:21 | | Répondre
Nouveau commentaire